Skip to content
Published 3 octobre 2022

Le traceur GPS voiture est un petit boîtier qui se positionne à l’intérieur ou à l’extérieur d’une voiture. Il sert à envoyer en temps réel la géolocalisation du véhicule sur une application mobile ou une plateforme web, par Email, par SMS ou de le sauvegarder dans la mémoire interne du boîtier. Cependant, comment bien choisir un traceur GPS voiture ? Poursuivez la lecture de cette revue pour découvrir les principaux critères à prendre en compte lors de votre choix.

Les caractéristiques du boîtier

Le traceur GPS voiture permet de pallier à l’augmentation conséquente des vols de voitures, donc son choix doit se baser principalement sur ses fonctionnalités et ses caractéristiques. Au nombre des caractéristiques du traceur gps voiture, on peut citer la taille et le poids du boîtier, les systèmes de fixations associés au dispositif et l’étanchéité de ce dernier.

En effet, les traceurs GPS petits et compacts sont facilement dissimulables et moins encombrants surtout si votre objectif est d’éviter le vol de la voiture. Par ailleurs, certaines marques de traceurs GPS voitures proposent des boîtiers dotés de systèmes de fixations universels. En ce qui concerne l’étanchéité du traceur, optez pour un boîtier étanche à la poussière, à l’eau ou au brouillard selon l’emplacement de votre traceur GPS.

Le mode d’alimentation et le réseau de communication utilisés par le boîtier 

Afin de déterminer l’autonomie, la mise sous/hors tension, le système antivol et le système de déclenchement d’alertes, il est fondamental de considérer le mode d’alimentation du boîtier. Au fait, il existe des traceurs autonomes qui ont leur propre batterie intégrée et les traceurs qui nécessitent un branchement. Ce dernier se fait avec un câble sur une prise USB, sur une prise OBD ou depuis la batterie de la voiture.

Quant à la connectivité du boîtier, vous avez la possibilité d’opter pour un traceur utilisant le réseau GSM, le Satellite et la LPWAN. En effet, le réseau GSM est plus répandu et permet de bénéficier d’une ultra haute fréquence d’envoi des positions. Par contre, le réseau par satellite coûte cher, mais offre une couverture réseau très large. Pour finir, le Low-Power Wide Area Network (LPWAN) permet de jouir d’un compromis entre la fréquence des positions, le prix et l’autonomie du dispositif.